1ère édition concours photo « Talents Nomades Fujifilm »

Découvrez les 12 épisodes du web-documentaire FUJIFILM

Inédit par sa forme et son contenu, Fujifilm a lancé en septembre, le concours photo « Talents Nomades », qui a rassemblé huit candidats, tous amateurs de photographie, sélectionnés par casting national.

Equipés d’appareils photo de la marque qu’ils ne connaissaient pas, ils ont dû révéler leur potentiel, à travers trois sessions couvrant trois univers:

  • la musique avec le festival de rock indé Cabaret Vert,
  • la mode dans les backstages de la Fashion Week de Manish Arora
  • et le vernissage de la Slick Attitude, le off de la Fiac.

Le jury

Le Jury Talents Nomades rassemble quatre professionnels gravitant autour du photojournalisme:

  • Diego Buñuel (spécialiste dans le reportage de guerre ),
  • Agnès Grégoire (rédactrice en chef du magazine PHOTO),
  • Renaud Monfourny (photographe et un des membres fondateurs de la revue Les Inrockuptibles),
  • Jean-Baptiste Simon (Fondateur de la galerie Sakura et directeur artistique).

Ce que je retiens

J’ai vraiment été séduit par ce concours dans lequel on voit évoluer chaque candidat, perdu dans des univers inconnus. Etre capable de raconter une histoire photographique et de s’y tenir sans se disperser n’est pas chose aisée. J’ai tellement accroché que je regardais tous les jours s’il n’y avait pas de nouveaux épisodes, alors que je savais qu’il y en avait qu’un diffusé par semaine. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut voir les coulisses d’un concours photo traité de façon aussi simple et sans prétention.

Cependant, je trouve qu’il y a quelques points à améliorer :

  • Un peu moins de parlotte et plus de photos. Mais tout le problème des concours en solo c’est qu’il faut meubler.
  • Les épisodes étaient trop courts. (6-7 minutes seulement)

Je me prête à rêver de voir un jour ce genre de concours à la télé, donc réalisé en vrai programme, ça changerait des concours de chant et de cuisine (non je ne suis pas du tout saoulé ^^). Un vent de créativité autour de l’image, qui inspire, et qu’on aimerait voir plus souvent. D’ailleurs Fujifilm prévoit un nouveau concours l’an prochain ! Wait and see.

A propos de créativité, et de projet inspirant, cela me rappelle une émission québecoise. Diffusée il y a quelques années maintenant sur France 5 je crois, des designers venus du monde entier, se réunissaient pour vivre une grande aventure de plusieurs semaines.
Leur mission: reconstruire des maisons à l’abandon, à partir des rebus des habitants et avec un minimum d’argent (vous pouvez constater que le souci d’économie ne date pas d’hier). Ils allaient collecter dans toute la ville, dans les poubelles, decheterie, et au hasard de leur parcours, des fils électriques, des planches de bois, des briques, des chaises cassées, tuyaux et j’en passe. Une sorte de « déco une semaine pour tout changer » mais avec les moyens du bords, et leur grande créativité.  (Faudrait absolument que je vous retrouve ca). C’était formidable de voir l’ingeniosité de ces gens reunit dans un but commun. Bref pa ssio nant !

Mes coups de coeurs photos

 

 

A voir aussi les étonnants contre pieds de Vincent Huber, qui a véritablement son style à lui. Est ce que cela va lui jouer des tours ? Le finaliste n’est pas forcément celui qu’on pense.

▶ Regardez les 12 épisodes du concours (6 minutes par épisodes)

 

Crédits photos: Yann Bajard,