Canal + en fait + avec –

Depuis début mai, il n’a pas échappé à votre regard, les nouvelles affiches publicitaires de Canal+. Des nouvelles affiches,  en 4/3, abris-bus et affichage « sauvage », autour des prochains films diffusés sur la chaîne. L’agence BETC, aux commandes, a-t-elle fait du bon boulot ?

Nouvelle campagne publicitaire

La première affiche que j’ai vu m’a interpellé ! C’est celle de Man of Steel et sa grosse croix jaune ! Interpellé par son minimalisme, mais aussi par son fort impact visuel lié au symbole iconique de la marque: le + !  Il est omniprésent. Tout le message est fondé sur celui-ci. Je me suis donc retourné pour voir de quoi il s’agissait. Une seconde. Il ne m’en fallait pas plus pour comprendre ce message, et le diffuseur. J’ai tout de suite accroché d’autant plus après avoir vu le concept décliné en plusieurs affiches: Fast & Furious 6, Star Trek into darkness, The man of steel, la vie d’Adèle, les Garçons et Guillaume à table, the Bling ring, Wolverine, Gastby, Moi Moche et Méchant 2 … Je me suis dis à ce moment là: « ahhh, j’aurais aimé avoir eu cette idée ! »
Comme à son habitude, donc, les affiches de la chaîne sont une réussite visuelle. Difficile de ne pas s’en souvenir.

Pourquoi ça fonctionne ?

Cette série d’affiche dénote et se fait remarquer des autres publicités environnantes, par sa simplicité de composition: aplats et contraste de couleurs, gros caractère, mais surtout elle instaure un jeu avec nous. On s’amuse à décrypter le visuel pour y deviner le film associé. C’est efficace ! Bon sang mais c’est bien sûr se dit-on ! Rien à enlever, rien à ajouter ! Pas de surenchère visuelle comme on peut en voir d’habitude.
Cela ne fonctionne évidemment que si le nom du film est inscrit en dessous, autrement je vous mets au défi de deviner, mais ça peut être très amusant !

Alors tu t’abonnes ?

Bah oui, parce que c’est quand même la finalité marketing ! A force, la question fait son chemin dans notre tête. C’est tellement tentant. Voir ces fameux films, dont on a pas arrêté de parler, c’est on ne peut plus vendeur ! Canal+ est subtil dans ce message qu’il nous adresse. Nul besoin de faire la promotion de son offre d’abonnement à prix alléchant. De toute façon c’est pas Noël. Il suffit de nous parler simplement et de nous montrer ce qu’on aime.

En effet ceux pour qui Gastby plaît, ne sont pas forcément les mêmes à qui Fast & Furious plaît. En revanche tout le monde ou presque, aime Moi Moche et Méchant ou Man of steel. Au milieu de ces super productions américaines, rajoutes y des films césarisés, et la boucle est bouclée. Canal+ s’adresse à tous ! Banco.

Canal+ frappe ainsi de nouveau de belle manière, d’autant qu’en plein festival de Cannes, la marque se démarque encore plus, et s’ancre dans nos esprits sans effort.

C’est un coup de coeur de Manu.